Aller au contenu



Photo

[Allemagne] Un opérateur met fin à l’internet fixe illimité


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 jura39

jura39

     

  • +Membres +
  • 21322 messages
  • Sexe:Masculin
  • Localisation:Dans le jura
  • Mobile:Apple
  • Modèle:iPhone 6
  • Opérateur:F Orange

Posté 14 Oct 2014 - 16:22

feu-vert-de-l-ue-au-rachat-d-o2-ireland-

 

Bientôt la fin de l'internet fixe illimité en Allemagne

 

Dès le début du mois de Novembre, l’opérateur O2 en Allemagne a annoncé mettre fin à l’Internet fixe illimité, pour mettre en place un système de "fair use" sur ses forfaits ADSL. Les abonnés devront donc choisir entre différentes vitesse d’accès disponibles ainsi qu’un plafond de données.
 
Ils auront ainsi le choix entre trois options :
  • un débit de 8 Mbits limité après 100 Go de données consommées
  • un débit de 16 Mbits, limité après 300 Go
  • un débit pouvant atteindre jusqu’à 50 Mbits pour 300 Go de données.
En cas de dépassement du fair use, O2 annonce que la vitesse de connexion est bridée à 2 Mbps, une vitesse jugée par l’opérateur comme, "suffisante pour surfer consulter vos mails, utiliser Facebook et regarder des vidéos Youtube." O2 laisse néanmoins l’opportunité à ses clients de reprendre 100 Go de données avec un débit garanti pour 4,99 € supplémentaires ou de conserver un abonnement illimité pour 14,99 € par mois.
 
 
Pour la filiale allemande du groupe Telefonica, cette mesure est nécessaire "compte tenu du fait que le volume d’utilisation des données de nos clients augmente chaque année et que notre objectif est de continuer à offrir une infrastructure de haute qualité, à long terme, à un prix raisonnable."
 
L’opérateur annonce surtout mener la chasse aux gros consommateurs réguliers, qui téléchargent en continu et non les dépassements occasionnels d’une poignée d’abonnés. Selon l’opérateur, le fair use n’est réellement appliqué qu’après 3 mois de dépassements successifs. S’appuyant sur les données publiées par le régulateur allemand, un consommateur moyen utiliserait 21 Go de données par mois en moyenne.
 
"Compte tenu du fait que le volume d'utilisation des données de nos clients augmente chaque année et que notre objectif est de continuer à offrir une infrastructure de haute qualité à long terme à un prix attractif, cette mesure est nécessaire", affirme l'opérateur.
 
Soucieux de paraître ne frapper que les gros consommateurs réguliers, et non les dépassements occasionnels, l'opérateur précise que la mesure n'est appliquée qu'après trois mois consécutifs au delà du plafond.
La vitesse bridée à 2 Mbps en cas de dépassement est "suffisante pour surfer, consulter vos mails, utiliser Facebook et regarder des vidéos YouTube", assure O2. Il faut toutefois abandonner la haute résolution. Selon les données techniques de YouTube,les vidéos en 720p consomment environ 2,5Mbps . Celles en 1080p peuvent nécessiter jusqu'à 6 Mbps. 

Par ailleurs, O2 assure que le plafond des 300 Go est largement suffisant pour la grande majorité des internautes. Il s'appuie pour cela sur des données de l'Agence fédérale des réseaux, l'Arcep allemande, qui estime que la moyenne est de 21 Go par mois et par abonné. Mais l'opérateur se garde bien de dire combien d'abonnés seront impactés par la mesure, qui intervient juste au moment où Netflix se lance en Allemagne. Or le service de SVOD est un très gros consommateur de bande passante, avec une consommation entre 300 Mo  et 4,7 GO par heure selon les débits et qualités disponibles.

Les opérateurs français qui seraient par une telle solution risqueraient eux aussi de buter sur de nombreux problèmes. En effet, outre le débat sur la neutralité et la libre concurrence, le maillage français de l'internet est très différent de celui outre-Rhin. Les opérateurs français contrairement aux allemands ont accentué de manière importante le développement d'offres dites "triple-play" qui proposent la télévision et le téléphone en plus d'une simple connexion internet. Or regarder la télévision par le biais d'internet augmente considérablement la consommation de bande passante et ferait rapidement atteindre une hypothétique limite de débit. 

Toutefois , il existe des moyens détournés pour brider la consommation des internautes. L'opérateur français Free, par exemple, a rendu payant son système de replat télévisé grâce à un système de "pass" prioritaires. Il limite en outre déjà les flux des vidéos Youtube regardées par ses clients.

 

Source:universfreebox.com


Modifié par jura39, 14 Oct 2014 - 16:25.


 







0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)