Aller au contenu



Photo

[Nokia] Test : 3510i


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 kosheen

kosheen

     

  • +Membres +
  • 87 messages

Posté 20 Mar 2003 - 10:10

Test: Nokia 3510i


INTRODUCTION

Une petite “i” qui fait la différence. Par rapport à “l’ancien” 3510, il se détache pour sa moulure latérale en plastique transparente, et sa touche d’allumage, les deux d’une couleur orange, mais c’est lors de l’allumage qu’on découvre tout de suite la différence principale: l’écran couleur!

A l'extérieur, comme nous l’avons souligné, on peut facilement le confondre avec l’habituel 3510, l’aspect graphique, les dimensions et le poids, demeurent pratiquement inchangés, la seule différence est représentée par la couleur de la moulure latérale, de la touche d’allumage, et de la coque fournie en dotation. De série, pour l’instant, il est disponible dans trois couleurs différents: façade bleu métallisée et coque postérieure blanche, entièrement bleu, façade jaune doré et coque postérieure blanc perle.


MATERIEL

Les dimensions sont presque identiques, il mesure en effet 118x50x17mm (l’ancien modèle étant de 118x50x20mm), selon les données officielles de Nokia, bien qu’à notre avis, les regardant de près, ils semblent égaux. Le poids est de 106g (l’autre de 105g), le volume de 98cc. Il s’agit de différences négligeables, donc. Les touches sont toujours en plastique semi-rigide, larges et bien espacées, elles répondent très bien et rapidement aux commandes, sà»rement l’une des meilleures qualités de ce téléphone.

C’est lors de l’allumage du portable, qu’on peut apprécier la caractéristique qui représente la nouveauté la plus importante de ce nouveau modèle 3510, c’est à dire l’écran couleur, en mesure d’en afficher 4096, ce qui permet de rendre avec une grande fidélité toutes les nuances des images, l’écran est plutà´t large, comme sur son prédécesseur, bien lisible et bien contrasté, le seul défaut est la matrice passive, par suite il n’est pas très lumineux, et les couleurs ne sont pas très vives. L’écran n’est sà»rement pas à la hauteur des plus coà»teux GSM équipés d’écran couleur, tels que, par exemple, les modèles Samsung, Panasonic et Sharp, mais il est comparable à ceux des frères aà®nés plus coà»teux 7210 et 6610. Comme il arrive avec la plupart des écrans couleurs, la visibilité n’est pas suffisante quand l’éclairage est désactivé. L’écran, il va sans dire, est graphique d’une résolution de 96x65 pixels.


FONCTIONS ET DOTATION

Une autre caractéristique, et une nouveauté importante par rapport à son prédécesseur 3510, est le support complet des MMS, c’est à dire qu’il est possible non seulement de les recevoir, mais également de les envoyer, bien qu’il ne soit pas en mesure d’acquérir des images photographiques provenant d’une source externe, vu qu’il ne dispose pas, en option non plus, d’une caméra numérique.

La dernière nouveauté importante de ce nouveau 3510i, est le support de la technologie Java (J2ME), intégrée dans le plus économique 3410 aussi, mais non dans l’ancien 3510. Le langage Java pour les terminaux mobiles (J2ME), est un standard qui permet de télécharger (download) des nouveaux jeux et applications sur le téléphone. Il intègre trois jeux Java déjà enregistrés sur le téléphone qui sont: Backgammon (le classique jeu de table), Racket (Ping-Pong) et Sky Diver, un jeu, ce dernier, qui consiste à s'exercer au saut en parachute. La mémoire disponible pour les jeux est de 215 KO.

Le autres fonctions demeurent, hormis des petites et négligeables différences, les mêmes que nous avons trouvées et appréciées sur l’ancien 3510, dressons quand même une liste des plus importantes:
- date, heure et réveil,
- calculatrice et convertisseur de devise,
- agenda/organiseur avec pense-bête pour les rendez-vous,
- répertoire interne à plusieurs cases, utilisant plus de 500 emplacements de mémoire,
- 34 sonneries polyphoniques (MIDI) pré-installées, et d’autres à télécharger,
- Appel Vocal, pour rappeler vocalement jusqu’à 10 contacts,
- logiciel T9 pour l’écriture simplifiée des textes, qu’on peut mettre à jour avec des nouveaux mots,
- GPRS de classe 6 (3+1), qu’on peut utiliser seulement pour les connexions WAP (1.2.1).


FONCTIONNEMENT

L’interface d’utilisateur et graphique est très semblable soit à celle de l’ancien 3510, soit à celle des nouveaux modèles équipés d’écran couleur (6610 et 7210). Elle demeure l’une des plus simples et intuitives. La qualité audio est excellente, soit en réception qu’en transmission, le volume d’écoute est très élevé. Excellente, en réception, la sensibilité au signal (sur la bande à 1800 Mhz aussi), elle atteint les niveaux maximaux parmi les téléphones équipés d’antenne intégrée, inférieure seulement au SonyEricsson T600. En transmission aussi, les prestations, même dans les zones d’ombre, sont satisfaisantes, bien que, dans ce dernier cas, la voix puisse arriver par à -coups.

L’autonomie offerte par la puissante mais légère batterie au lithium BLC-2, de 950 mAh, est plus que satisfaisante: elle peut atteindre 150 heures en veille et, en l’utilisant d’une façon mixte (appels, messages, jeux et attente), on dispose aisément de 100 heures. La dotation est celle pauvre habituelle: en plus de la batterie au lithium dont nous avons parlé, il y a le chargeur de batteries de voyage. Les accessoires en option, hormis les façades, sont pratiquement les mêmes de tous les GSM de la série 3000 la plus récente (3310, 3330, 3410 et 3510) et, à l'exception des batteries, ils sont tous compatibles avec les modèles récents de la série 8000 (8210, 8310, 8850, 8890 et 8910). C’est un choix excellent.

Le modèle que nous avons testé, produit en Hongrie (l’ancien 3510 était construit presque totalement en Allemagne), n’a pas révélé des problèmes du matériel, et non plus du logiciel (V 03.40 du 02.12.02 RH.9). Le prix actuel de vente au public a été fixé à 249 euros (bien qu’on puisse l’acheter chez certains revendeurs à un prix inférieur), ce qui nous semble convenable, bien que peu compétitif par rapport à certains concurrents plus complets et plus petits.


SI L’ON CONSIDERE QUE...

Avec le même chiffre, on peut acheter, par exemple, le Philips Fisio 825, toujours équipé d’écran à 4096 couleurs, sans le support pour les messages MMS, mais compatible avec les EMS, sans les sonneries polyphoniques, mais pourvu du plus utile support pour la technologie Bluetooth, et de la possibilité de liaison avec le PC, même par cà¢ble USB, il est, en outre, beaucoup plus petit et léger. Ou bien, toujours avec le même chiffre, il est possible d’acheter le Sagem myX-5, équipé lui-aussi d’écran couleur (seulement 256, toutefois), et de façades interchangeables, sans le support MMS, mais compatible avec le EMS, pourvu de port IrDA, plus petit et léger.


VERDICT

Il s’agit d’un GSM Bi-Bande (900/1800MHz) dans l’ensemble d’excellente facture, fiable, bien construit et assemblé. Par rapport à “l’ancien” 3510, les nouveautés principales sont: l’écran couleur, l’envoi des messages MMS, et le support Java. L’écran à 4096 couleurs est plutà´t agréable, bien qu’avec la limitation de la matrice passive. L’autonomie est satisfaisante, excellente la qualité audio, ainsi que la sensibilité au signal.

Les dimensions sont larges, à l’avantage, toutefois, du pratique clavier et du large écran. Il y a des alternatives valables: le Sagem myX-5, plus petit et équipé de port à infrarouges, ou bien le Fisio 825, plus petit et pourvu de Bluetooth, ou encore le SonyEricsson T300, équipé de port IrDA et de la troisième bande. Le 3510i est quand même un Nokia simple, intuitive, bien assemblé et facile à revendre. Le prix de départ, d’environ 250 euros, est convenable mais peu compétitif.


Matteo Dal Prà
(Traduit par Paola M. Melis)

Photos:

Image IPB Image IPB Image IPB

Démo:

http://www.nokia.be/...mo/demo_fr.html
Sony éricsson t100 - tempo after school
Nokia 6210 - Cash Base 3 variable
nec n21i - crédit base 1 + i-mode
]






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)