Aller au contenu



Photo

[Samsung] Test : A800


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 STEPHIX

STEPHIX

     

  • V.I.P.
  • 696 messages
  • Localisation:En Mordor
  • Mobile:-----
  • Opérateur:-----

Posté 05 Mar 2003 - 09:02

Posted ImagePosted Image
INTRODUCTION

Dans la désormais très large gamme de portables de la firme coréenne Samsung, de plus en plus prolifique, a fait sa parution, depuis peu, l'intéressant et très petit modèle SGH-A800. Il s'agit sà»rement du GSM le plus petit produit par la firme coréenne, avec le tout récent frère aà®né S300, de la même taille, et il est l'un des bi-valves les plus petits disponibles actuellement dans le commerce.


MATERIEL

La première chose qu'on peut apprécier quand on saisit dans la main le SGH-A800, est justement la taille réduite, il mesure en effet seulement 80 (+20mm de l'antenne) x40x22mm environ, et son poids de seuls 72g, malgré ceci, on peut remarquer une excellente qualité structurelle, des plastiques de bonne qualité, bien vernies (d'une couleur argentée) et bien assemblées. Des caractéristiques habituelles dans les téléphones mobiles Samsung, lesquelles, dans ce cas aussi, ont été confirmées. Tout à fait absents les craquements agaçants, même quand on appuie sur le terminal avec les mains.

Le portable que nous avons testé est du type "Dual Display", il comprend un écran externe plutà´t large (80x48pixels), o๠l'on peut afficher le niveau de charge de la batterie, l'intensité de champ du signal, la date, l'heure et le nom ou le numéro de l'appelant. Le deuxième écran, le plus important, est celui interne, il n'est pas très large, mais il a une excellente résolution (128x128pixels) et il est bien lisible, grà¢ce aux caractères de dimension variable, si l'on considère la petite taille du téléphone, il est plus que satisfaisant. L'écran interne est monochromatique, dans 4 tons de gris, on peut en régler le contraste sur 10 niveaux différents, et il dispose de 4 lignes pour 16 caractères. Les deux sont rétro-éclairés d'une belle lumière bleue, ce qui donne dans l'ensemble une impression agréable, bien que plusieurs concurrents, à égalité de prix, offrent l'écran couleur (SonyEricsson T300, Philips Fisio 820/825 et Sagem My-X5, par exemple).

Les touches sont suffisamment larges et bien espacées, assez pratiques à y appuyer, grà¢ce à la bonne ergonomie; celles fonctionnelles sont en plastique dure, tandis que celles alphanumériques sont en gomme souple, toutes les touches répondent bien et rapidement aux commandes. Il est même équipé de deux touches latérales, en plastique chromée, à utiliser pour régler le volume pendant la conversation, mais également pour refuser un appel, ou pour sélectionner le mode silencieux lors de l'arrivée d'un appel.


FONCTIONS ET DOTATION

Allons maintenant analyser le "contenu", qui n'est pas très riche, de ce GSM, quand même intéressant.

Le A800 est un simple Bi-Bande (900/1800MHz), équipé d'un navigateur WAP 1.2.1 GSM (qui n'est donc compatible avec le GPRS). La fleur à la boutonnière de ce terminal est la large mémoire dynamique interne, qui permet de mémoriser de 200 à bien 2000 contacts téléphoniques dans le répertoire, même de plusieurs cases (dans ce cas, la mémoire disponible se réduit proportionnellement), de 50 jusqu'à 200 SMS, de 5 à 40 sonneries, de 5 à 30 images (logos et fonds d'écran) et jusqu'à 10 minutes de mémo vocales. On peut associer à chaque contact une sonnerie et une image différentes, et l'une des 7 couleurs différentes du LED externe, qui clignote à l'arrivée d'un appel, en mesure avec la mélodie choisie.

Le A800 est compatible avec le standard EMS, on peut en pratique recevoir et envoyer des SMS de texte avec, en tant que pièces jointes, des images stylisées (fixes et en mouvement), et des mélodies, de et vers des portables compatibles avec le standard EMS, c'est à dire la plupart des GSM les plus récents (SonyEricsson, Siemens, Motorola, Telit et d'autres encore), à l'exception des modèles Nokia, utilisant leur propre standard de messages avec dessin, qui avait été adopté dans certains modèles Samsung récents (SGH-N500, N600, R200s, R210, par exemple), mais non dans ce dernier modèle. Dommage qu'il ne supporte pas les deux standards, comme il arrive avec certains modèles Ericsson et SonyEricsson, qui supportent justement les deux standards (les Picture Message Nokia seulement en réception, toutefois).

Le téléphone intègre nombreuses sonneries polyphoniques à 16 tons, originales, bien audibles, et très agréables à écouter, il y en a pour tous les goà»ts, de celles classiques à celles plus modernes. Il comprend même trois jeux agréables, Fortress, Space War, X-Fighter, très beaux du point de vue graphique, améliorés par les mélodies et le vibreur, tous les trois consistent à piloter un avion, mais les missions, les niveaux, et le but du jeu, sont différents.

Parmi les autres fonctions il y a:
- chronomètre,
- date, heure et réveil,
- calculatrice et convertisseur de devise et de mesure,
- agenda/organiseur avec pense-bête pour les rendez-vous, on peut mémoriser d'un minimum de 300 jusqu'à un maximum de 600 notes dans l'agenda (dépendamment de l'état de la mémoire dynamique),
- appel vocal, pour rappeler vocalement jusqu'à 20 numéros téléphoniques,
- commandes vocales, pour activer, toujours vocalement, jusqu'à 15 fonctions,
- logiciel T9, qu'on peut mettre à jour avec des nouveaux mots,
- Vibreur, suffisamment puissant.


FONCTIONNEMENT

L'interface, d'utilisateur et graphique, rappelle celle de la production Samsung la plus récente, personnalisable avec l'accès direct aux 4 menus favoris, suffisamment simple et intuitive, bien qu'il soit nécessaire, au premier abord, de s'y faire un peu.

En réception, malgré l'antenne externe, il n'a pas offert des prestations remarquables, à cause de la difficulté de se relier au réseau dans les zones d'ombre, surtout sur la bande à 1800 Mhz, o๠d'autres téléphones sont en mesure de repérer le signal et de passer des appels (par exemple le SonyEricsson T600). Il obtient des résultats meilleurs sur la bande à 900MHz. La qualité audio, soit en réception qu'en transmission est, par contre, excellente, le volume d'écoute est suffisamment élevé.

L'autonomie, offerte par la légère batterie aux ions de lithium, de 720mAh, fournie en dotation, d'après le constructeur, est de 140 heures en veille et de jusqu'à 5 heures en conversation, pendant notre test, en l'utilisant d'une façon mixte (veille, appels, jeux et navigation du menu), le téléphone s'est arrêté après trois jours environ, en l'éteignant pendant la nuit. Une autonomie non exceptionnelle donc, mais quand même suffisante.

Malheureusement la batterie, selon la pire tradition Samsung, est différente par rapport à celles de tous les autres terminaux de la firme coréenne, tandis que les autres accessoires (alimentateurs, vive voix) sont compatibles avec ceux de la production Samsung la plus récente.

En dotation, en plus de la batterie et de l'habituel chargeur de batteries de voyage, il y a un écouteur pourvu de lacet pour le porter en bandoulière, nous nous aurions attendu, comme il arrive avec les autres modèles GSM Samsung, une deuxième batterie de rechange, vu le prix et la difficulté de repérer la batterie même.

Le prix de vente actuel du A800, est d'environ 300 euros, justifié seulement en partie par les dimensions lilliputiennes de ce GSM, mais non par sa pauvre dotation de fonctions (il manque, par exemple, du GPRS, de la troisième bande, et du IrDA), présents par contre sur un grand nombre de modèles GSM concurrents.


SI L'ON CONSIDERE QUE...

Avec le même chiffre on peut acheter le SonyEricsson T600, autant petit et léger, sans les commandes vocales, mais avec en plus la troisième bande, et une plus grande sensibilité au signal. Ou bien, avec 50 euros de moins, il est possible d'acheter "l'ancien" mais toujours actuel Motorola V66, un peu plus grand et lourd, dépourvu du double écran, mais équipé d'un contenu technologique plus riche, soit de la troisième bande et du GPRS, en outre les accessoires, et notamment les batteries, sont plus facilement repérables.


VERDICT

Il s'agit d'un GSM dans l'ensemble d'excellente facture, les plastiques employées sont agréables et bien assemblées, le logiciel et le matériel sont fiables. Il intègre les fonctions les plus importantes telles que l'agenda, le logiciel T9, les EMS, et les commandes vocales, il manque toutefois des nouvelles fonctions comme le GPRS, les MMS, le Bluetooth et la troisième bande. La mémoire dynamique est vraiment très large, elle peut stocker jusqu'à 2000 numéros, et jusqu'à 200 SMS, par exemple.

La qualité audio est excellente, seulement suffisante la sensibilité au signal, satisfaisante l'autonomie. Le prix est élevé, justifié seulement par la taille réduite, mais non par la pauvre dotation de fonctions, les GSM concurrents en offrent davantage, comme par exemple le SonyEricsson T600 (troisième bande), le Motorola V66 (troisième bande et GPRS) et le Nokia 6510 (GPRS et port à infrarouges).
IPHONE 3GS 32 GO /IPHONE 4 16 GO / Black Berry BOLD 9600
------------------------
HTC DIAMOND P3700 FRA_1.37.406.1 Radio 52.26a.25.09_1.00.25.03
------------------------
SPV M3000 Mini SD 2 GO WM6 / SPV C500 Mini SD 512 MO WM6 / SPV 1er G Rom Qtek 7070 1.50.9.1 / SHARP GX30 / SHARP GX20
------------------------
Dell AXIM X5 / SL45 I fw56 / T39M / S35 I fw18
------------------------






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)